Les Clercs de Saint Viateur au Burkina Faso

Jocelyn Dubeau, viateur religieux

Jocelyn Dubeau, clerc de saint viateur

Jocelyn Dubeau, csv

Du 25 au 30 août 2018, j’ai vécu avec ma communauté du Burkina Faso une retraite communautaire animée par le père Augustin Koné, le supérieur de la Vice-délégation de la Côte d’Ivoire. Le thème de la retraite était : « Nous sommes tous frères : ouvrons une nouvelle page ». Le focus fut donné sur les défis et les exigences de la vie fraternelle et sur le défi d’une fondation qui marche vers le statut de Région.

Personnellement, après 30 ans de vie religieuse et 19 ans de présence au Burkina, ce thème m’a beaucoup interpellé. Avec mes confrères africains, nous sommes tous frères. Nous avons chacun notre personnalité. Dans nos différences, il n’est pas facile de faire unité. Il y a 19 ans, nous étions une petite communauté de 5 étrangers qui cherchaient à implanter le charisme viatorien au Burkina Faso. La petite communauté d’étrangers m’existe plus, il y a maintenant une belle communauté autochtone qui a le défi de se définir et de se donner une direction commune. L’objectif de ma venue est maintenant atteint. Le charisme est bien implanté.

Aujourd’hui, une nouvelle page se tourne. Ma communauté vit un passage, de Fondation, nous deviendrons bientôt Région si nos responsables appuient et encouragent nos actions au Burkina Faso. Je souhaite vivre ce passage avec eux. Je souhaite que mes confrères africains prennent entièrement le leadership. Mon objectif est de les suivre et de les appuyer par ma présence et mon travail. Ma vocation, ma mission que je vis présentement, se trouve dans l’état où je me retrouve. Mon état est d’être avec une équipe de 6 Viateurs au Groupe Scolaire Saint Viateur et de vivre au sein de la communauté de Dassasgho. Je suis devenu religieux pour suivre le Christ et me mettre au service des gens. Je suis devenu religieux pour construire le Royaume de Dieu ici sur terre et approfondir ma relation avec Dieu. Je suis devenu religieux pour mon humanisation et ma sanctification. Mon objectif est d’être avec le Christ, quel que soit le lieu où la tâche que mon Responsable me donnera. Oui, j’ai des préférences. Oui, j’ai des attentes. Mais je ne suis pas venu au Burkina suite à des attentes personnelles ou à une préférence précise. Je suis venu pour servir. Je décide de continuer à servir. Voilà le fruit de ma retraite.
Notre retraite s’est terminée par le Renouvellement des voeux de deux religieux, les frères Fulbert Bamazé et Alain Cyrille Ouédraogo. Dans l’après-midi du 30 août, nous avons fait une brève Assemblée des Viateurs. Quelques échanges, dont le compte rendu de l’expérience du Chapitre Général à Chicago, vécu par les frères François Savadogo et Denis Kima. De plus, le témoignage de Marius sur sa visite au berceau canadien durant 10 jours et bien d’autres sujets.
Je remercie le père Koné Augustin pour son animation tout au long de la retraite, en particulier pour le programme qu’il a établi, les prières communes, les temps d’adoration et les silences communs.

Jocelyn Dubeau, csv

Viateurs Bukina 02

Esta entrada fue publicada en Burkina Faso, Clercs de Saint Viateur, Communauté Viatorienne, Comunidad Viatoriana, CSV, Luis Querbes, Saint Viateur, Viateurs y etiquetada , , . Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s